À l’occasion d’un week-end prolongé de mai, nous entamons un nouveau road-trip en van et prenons la direction du Sud de la France, et plus précisément des villages du Var. Désireux d’éviter les foules sur la Côte d’Azur, nous visons le nord du département et ses petits villages perchés.

Nous prenons environ 3-4 jours pour parcourir une centaine de kilomètres en prenant notre temps et en dormant dès que possible en camping sauvage avec le van. Idéalement situé entre les Gorges du Verdon et la Côte d’Azur, l’arrière-pays varois ne manque pas de sites intéressants !

Au programme d’Ouest en Est :

Découvrir les villages du Var : informations pratiques

Vous venez en train ? Aix-en-Provence, Draguignan ou même Cannes peuvent être de bons points de départ pour ce road-trip en Provence. Il vous faudra ensuite louer une voiture (je vous conseille le site rental-cars) pour pouvoir découvrir les villages du Haut-Var à votre aise. Lors de notre séjour, en mai et en période Covid, nous n’avons eu aucun mal à nous garer. Nous n’avons payé un parking qu’une fois, à Sillans-la-Cascade.

Le vallon des Carmes à Barjols

À deux pas du village de Barjols, le vallon des Carmes est un vrai écrin de verdure avec deux petites cascades, de beaux pontons en bois et une eau translucide… Tout ce que j’aime !

Un itinéraire de promenade, menant notamment à des grottes troglodytes et aux vestiges du couvent des carmes, est normalement accessible. Toutefois, depuis plusieurs semaines, le site est fermé pour risque d’éboulements. Suivant les conseils d’un habitant, nous ne nous rendons donc qu’au bord de l’eau, sans tenter de suivre les chemins escarpés.

Cotignac

Le village de Cotignac est installé au pied d’une impressionnante falaise de tuf dans laquelle se nichent d’anciennes habitations troglodytes. Il est normalement possible d’y accéder mais hors saison et peut-être en raison du Covid, c’est fermé lors de notre passage.

Ça ne gâche en rien notre découverte du village. Nous flânons dans les petites rues pleines de charme et sur la place principale où les restaurateurs s’affairent, à l’approche de la réouverture prochaine des restaurants. On sent que c’est un endroit habituellement animé et il doit être très sympa de se poser en terrasse à côté des énormes platanes.

Avant de reprendre la route, nous déjeunons en haut de la falaise avec une vue panoramique sur les toits du village et les collines alentours.

Sillans-la-Cascade

C’est très probablement l’étape la plus connue de notre road-trip dans le Var ! Si Sillans-la-Cascade est le nom d’un village, c’est surtout la dite cascade qui attire les touristes (nombreux) dans le coin.

Haute de 42m, elle se poursuit en un ensemble de bassins aux belles couleurs bleues, entourés d’arbres et de végétations. L’endroit est très chouette et je comprends pourquoi il est comparé aux Kuang Si Falls au Laos, même si à mes yeux la cascade est nettement moins impressionnante. Oui, je suis une snob des cascades 😂

Il y a en fait plusieurs entrées et différents chemins à suivre selon que vous souhaitiez accéder aux bassins (où vous pouvez vous baigner en saison) ou découvrir la cascade en elle-même. Je vous recommande l’article très complet du blog Leblogcashpistache. J’avoue tout : nous ne nous étions pas renseignés, nous avons suivi un sentier au hasard et étions un peu déçus, après une petite demi-heure de marche, de ne pas voir la cascade en arrivant au niveau des bassins !

En fait, des panneaux ont été installés sur les berges pour préserver le lieu, classé « Espace Naturel Sensible », et interdire de passer de bassin en bassin jusqu’à la cascade. C’est très certainement une bonne chose au vu de la popularité du lieu. Nous nous rendons donc sagement au belvédère afin de satisfaire notre curiosité !

Où dormir en van à proximité de Sillans-la-cascade ?

Guidés, comme souvent, par l’application Park4night, nous trouvons un petit coin au milieu des champs et des pins, à moins de 15min de Sillans-la-cascade. J’en profite pour rappeler : si vous choisissez ce mode de voyage, veillez à bien ramasser vos déchets après vous.

Aups

Nous arrivons à Aups complétement par hasard car nous y avons trouvé un logement pour la nuit afin de nous réfugier après une journée entière de pluie ! Ce village, aux vieilles rues pittoresques et fleuries, est en quelque sorte l’entrée Sud des Gorges du Verdon et peut constituer un excellent point de chute pour visiter les environs.

Nous nous promenons dans la veille ville en fin de journée. La pluie s’est enfin calmée, nous admirons de jolies portes, quelques maisons médiévales et des fontaines anciennes. Nous trouvons aussi notre bonheur dans un petit magasin vendant des bières locales.

Où dormir à Aups ?

Ana’s Guest House est très bien située, dans les vieilles rues d’Aups, et tenue par une argentine très attentionnée. Nous y parlons espagnol pour une petite touche d’exotisme, fort appréciée en ces temps de Covid !

De Villecroze à Tourtour en randonnée

Visiter les petits villages provençaux, on aime bien mais pourquoi pas coupler ça avec une petite randonnée ? La météo n’est pas incroyable mais nous apprécions aussi bien le sentier, avec un passage sur des terres ocres et de beaux panoramas, que les découvertes des deux villages, même si j’admets avoir une petite préférence pour Villecroze.

Randonnée Villecroze – Tourtour : informations pratiques

Vous pouvez vous garer sur le parking devant l’Office de Tourisme à Villecroze et vous inspirer de cette boucle pour aller jusqu’à Tourtour. Comptez moins de 10km A/R.

Panorama lors de notre randonnée entre Villecroze et Tourtour, deux villages au nord du Var

Callas et le col du bel homme

En arrivant à Callas, on découvre depuis la route des maisons hautes aux façades colorées, dominées par le clocher de l’église. En se baladant, on se rend aussi compte que c’est un peu le paradis des petites fontaines mignonnes : une sur chaque placette !

Où dormir en van à proximité de Callas ?

Le col du Bel Homme est venteux mais offre une vue incroyable jusqu’à la Méditerranée avec les massifs des Maures et de l’Esterel. Même si le spot est un tout petit peu près de la route à notre goût, c’est parfait pour prendre un apéro avec une vue époustouflante !

Vue sur Callas, petit village du Var, depuis la route
Coucher de soleil au Col du Bel Homme dans le Var

Les gorges de Pennafort

Spoilons tout de suite ; j’ai adoré cet endroit ! En avançant sur les rochers, nous longeons l’eau, passant d’une petite piscine naturelle à une autre. Nous sommes entourés de falaises aux couleurs ocres et de végétation. Il faut un peu crapahuter mais ça fait le charme de l’endroit.

Nous avons la chance d’être seuls sur place pendant toute notre balade, ce qui ajoute à la sérénité des gorges. D’après quelques photos que j’ai pu voir sur Internet, c’est plutôt bondé en pleine saison, de nombreux personnes viennent s’y rafraichir.

Où se garer pour accéder aux gorges de Pennafort ?

L’entrée des gorges n’est pas vraiment indiquée. Nous avons un peu galéré à les trouver : il faut se garer sur ce parking et ensuite traverser la route juste avant le pont pour trouver un petit sentier qui vous y mène.

Notre avis sur ce road-trip en Provence, au fil des villages du Var

Malgré une météo plutôt capricieuse pour un mois de Mai et la fermeture de nombreux sites culturels (coucou le Covid !), ce road-trip dans le Haut-Var nous a beaucoup plu ! Comment ne pas céder au charme des petites ruelles étroites, à la mignonnerie des fontaines et aux bruissements de l’eau dans les gorges et vallons ?

Nous avons trouvé que cette partie du Var se prêtait très bien à un road-trip en van ; nous n’avons eu aucun mal à trouver des endroits où passer la nuit et n’avons pas été gênés par des barrières empêchant l’accès aux parkings.

La découverte des villages du Haut-Var peut facilement se combiner à un passage aux Gorges du Verdon (ce que nous avons fait !) ou à un séjour sur la Côte d’Azur, qui n’est qu’à une cinquantaine de kilomètres.

Besoin d’aide pour organiser votre voyage en Provence ?

Je vous aide à organiser votre séjour en fonction de vos envies et de votre budget. Je m’occupe de toute la préparation en amont : conception de votre itinéraire, recherche des meilleurs transports et hébergements, conseils de visites sur place, etc. Vous vous laissez guider et vous n’avez plus qu’à réserver !

En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *