Arrivés de Serbie avec notre van, nous décidons de parcourir la Grèce continentale pendant quelques semaines. Je connais déjà bien le Péloponnèse, où nous allons retrouver ma famille dans quelques temps, alors nous visitons les Météores.

Ces fameuses formations rocheuses, situées dans le nord de la Grèce, abritent sur leurs sommets des monastères orthodoxes. Le site des Météores est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1988. Il est aussi très visité !

Combien de temps faut-il pour visiter les Météores ?

Le site des Météores est en fait assez petit, je m’attendais à ce que les pitons rocheux soient plus dispersés et éloignés les uns des autres. La route qui relie les différents monastères est en très bon état et fait moins de 20km. Les Météores sont donc une étape plus rapide que ce que j’avais en tête, 24 heures sur place suffisent à mon sens !

Nous avons visité les Météores sur deux jours ; de 15h à 11h le lendemain. Et c’était très bien ainsi.

Le premier jour, vous pouvez faire la route depuis votre étape précédente et démarrer votre visite après 15h30. C’est parfait pour observer les monastères de l’extérieur, aux différents arrêts que permet la route, après le départ des bus touristiques. Le deuxième jour, vous pourrez visiter un ou deux monastères en début de matinée, avant les heures d’affluence.

Visiter les Météores : où s’arrêter pour de jolis points de vue sur les monastères ?

Une route « panoramique » dessert l’ensemble des monastères depuis le village de Kastraki jusqu’à Kalambaka. En arrivant à Kalambaka, il suffit de suivre les panneaux de signalisation « Meteora ». Nous recommandons la visite dans ce sens là (de Kastraki à Kalambaka), voici un aperçu de la route à parcourir sur Google Maps.

Tout le long de cette route, il y a des petits parkings où il est possible de s’arrêter facilement. Parfois, ce sont de simples vues en bord de route. D’autres fois, vous pouvez marcher un peu sur les rochers afin d’avoir de belles vues à 180 degrés sur les Météores.

Visiter les Météores : découvrez tous nos conseils.

Les paysages se divulguent peu à peu. Chaque arrêt offre un nouveau point de vue, sur les monastères en haut de leurs pitons et la plaine de Thessalie en toile de fond.

L’accès à la route est gratuit et elle est en très bon état. Si nous n’étions pas venu avec notre van, nous aurions aimé louer un scooter. Ça permet d’être très mobiles et de se garer facilement, sans être trop fatiguant.

Certains visitent les Météores à pied, directement sur la route, ce qui ne doit pas être super agréable, notamment à cause des nombreux bus touristiques. En été, prenez de l’eau, ça monte bien !

Visiter les monastères des Météores

S’ils étaient 24 au 15ème siècle, il reste actuellement 6 monastères aux Météores. Honnêtement, à moins d’être un fan de monastère, je ne vois pas trop l’intérêt de tous les visiter, ça doit être très répétitif…

Chaque monastère fait payer 3€ par personne. De plus, il faut respecter un code vestimentaire : pantalon pour les hommes et jupe longue pour les femmes. Nous visitons seulement le monastère de Varlaam (il n’y a pas de raison particulière à ce choix).

L’intérieur de l’église avec les multiples peintures est impressionnant. Les teintes noires et rouges et l’air triste, voire maladif, des personnages amènent une ambiance un peu spéciale. C’est dommage que les guides des groupes se permettent d’y rester 30 minutes (littéralement) alors que l’espace est tout petit, ce qui gâche un peu la visite des personnes « isolées ».

Le monastère de Varlaam offre aussi un petit musée, c’est intéressant pour en savoir un peu plus sur l’histoire du lieu. Le premier moine, Varlaam, s’installe en haut du rocher dès le 14ème siècle mais l’installation « sérieuse » du monastère se fait en 1517. Les moines ont connu des périodes plus ou moins fastes, notamment en raison des occupations ottomanes et des tremblements de terre.

Jusque dans les années 20, ils montaient au sommet à l’aide d’échelles et de cordes, ou avec de grands paniers manœuvrés à l’aide de poulies. De grands malades !

Où dormir en van aux Météores ?

En direction du village de Vlachava, nous empruntons une jolie route qui serpente sur les hauteurs et offre de belles vues dégagées sur la plaine en contrebas. Il y a de nombreux petits spots où s’arrêter sur le bord de la route, certains sont d’ailleurs répertoriés sur park4night.

Nous dormons à environ 15min des Météores, tout en étant parfaitement au calme et avec une superbe vue ! On recommande à 100%.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.